Quel oiseau n’est pas un vilain petit canard ?

Mireval, HŽrault

Cygne tuberculé (mâle)

Le Cygne tuberculé (Cygnus olor)

Pourquoi dans le conte d’Andersen, le jeune cygne est-il qualifié de vilain petit canard ? Sans doute parce que le duvet des jeunes cygnes – que l’on n’appelle pas des « cygneaux », car ce terme n’existe pas… – est grisâtre et non d’un beau jaune soufre, comme celui des canetons de ferme. Une fois adulte, le Cygne tuberculé arbore un plumage entièrement blanc, mais la grâce naturelle de ce gros oiseau compense largement ce manque de couleurs !

Il est possible de différencier le cygne mâle de la femelle par la forme et la couleur de leur bec : rouge orangé surmonté d’un renflement noir (appelé « tubercule »), c’est un mâle ; rosâtre ou orange terne avec un tubercule noir peu développé, il s’agit d’une femelle. Ceci est surtout visible au printemps, pendant la reproduction, car à partir de l’été, mâle et femelle peuvent avoir un bec assez semblable.

Remarquez les grosses pattes palmées, brun-noir, qui nous indiquent que les cygnes, s’ils sont loin d’être de vilains canards, n’en sont pas moins leurs proches cousins, au même titre que les oies.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s